aucoeurdescollectionstextiles

1BCDEFGFI2



 

 

 


AU COEUR DES COLLECTIONS TEXTILES

AMITIÉS TISSÉES
Shukuko Voss-Tabe présente pour sa 10ème édition

10-25 novembre 2012 / November 10th-25th 2012

Amitiés Tissées fête cette année son dixième anniversaire. Au cours de ces 10 années consacrées à l’art textile, j’ai eu la chance de rencontrer de nombreuses personnes passionnées par les tissus – créateurs, chercheurs, galeristes et marchands, collectionneurs, conservateurs de musées et amateurs – et j’ai tissé avec eux de belles amitiés. Avec eux, j’ai aussi partagé des moments inoubliables, lorsqu’ils m’ont ouvert les portes de leurs ateliers et de leurs collections. J’ai présenté les œuvres de certains de ces créateurs dans l’espace « Amitiés Tissées » et dans des institutions publiques ou des galeries d’art. Mais j’ai aussi été amenée à découvrir un grand nombre de textiles qui, conservés dans des collections privées, n’ont jamais été présentés publiquement. Certains collectionneurs m’ont laissé partager leur admiration pour leurs trésors. Aujourd’hui, je veux rendre hommage à leur passion et faire partager à mon tour ces découvertes avec tous ceux qui m’ont accompagnée.

Les textiles exposés ici n’ont pas été choisis selon des critères historiques ou culturels. Chaque collectionneur invité présente des pièces auxquelles il est particulièrement attaché et que nous avons choisies ensemble.

D’un châle cachemire lune à un kimono japonais, d’un manteau ouzbek à un récent costume de théâtre Nô noshime, les tissus exposés embrassent une vaste période et une géographie étendue. Ce qui me frappe et m’intrigue c’est, au-delà de considérations scientifiques, l’affinité que l’on sent entre eux, une affinité dans la technique, dans la matière ou dans l’esthétique. Une affinité qui est aussi celle qui lie tous les hommes qui les ont créés, portés ou regardés.

La plupart de ces tissus ont été conçus dans des ateliers privés ou officiels, parfois même dans des foyers, par des artisans dont les noms ne sont pas parvenus jusqu’à nous. Mes pensées vont aux hommes et aux femmes anonymes qui ont travaillé dans des conditions très souvent difficiles pour pouvoir donner naissance à ces merveilleux tissus.

Mais c’est tout d’abord un hommage aux collectionneurs qui, fascinés par l’art textile, ont recueilli ces trésors pour les transmettre à d’autres. Je tiens à les remercier profondément pour leur générosité et pour la chance qu’ils nous donnent d’admirer ces tissus, dont certains sortent pour la première fois au grand jour.

Paris, octobre 2012
Shukuko Voss-Tabe
Amitiés Tissées

Un catalogue est édité pour cette exposition
français/anglais - (prix 10 euros)



This year Amitiés Tissées celebrates its tenth birthday. Over the course of the last ten years, which have been consecrated to textile art, I have had the chance to meet a great many people with a passion for fabric - designers, researchers, gallery owners, wholesalers, collectors, museum curators and amateurs - and with them I have woven beautiful friendships. Together with them I have also shared some unforgettable times; from the moment they opened their doors to show me their works and collections. I have presented the works of some of these designers through the Amitiés Tissées exhibitions as well as in public institutions and art galleries. But I have also been able to discover a large number of textiles which, preserved in private collections, have never been presented publicly. Certain collectors have allowed me to share their admiration for their treasures. Today, I would like to pay tribute to their passion and to share my experiences with all those who have accompanied me.

The textiles on display here have not been chosen according to historical or cultural criteria. Each collector has been invited to present works to which they are particularly attached and which we have chosen together.

From a moon kashmir shawl to a Japanese kimono or from an Uzbeck coat to a recent noshime Noh theatre costume, the fabrics exhibited encompass a vast period and span an unlimited geographical area. What hits me, and, indeed, intrigues me the most, beyond the scientific considerations, is the affinity that we sense between them, an affinity of the technical, material and aesthetic. An affinity which also joins everybody who has created them, worn them or looked upon them.

The majority of the fabrics have been conceived in private or official workshops, sometimes even in people’s homes by artisans whose names have not made it as far as us. My thoughts go out to the anonymous men and women who worked in what were very often difficult conditions to be able to give life to their marvelous creations.

But it is, above all, a tribute to the collectors who, enthralled by textile art, have amassed these treasures in order to be able to broadcast their beauty to others. I would like to sincerely thank all those involved for their generosity and for the chance that they have given us to admire these art works. Indeed, for most of them this will be the first time they are publicly presented.

Paris, October 2012
Shukuko Voss-Tabe
Amitiés Tissées


Titien, Vénus d'Urbino, 1538 (détail) / Titian, Venus of Urbino, 1538 (detail)