salon de l'aiguille en fête

Amitiés Tissées présente
en collaboration avec le salon Aiguille en Fête

Yorokeori
Yukiko Yokoyama et l'atelier Yumeoribito (Japon)

Du 2 au 5 février 2017
Jeudi 9h30-21h, Vendredi et Samedi 9h30-18h30, Dimanche 9h30-17h

Salon Aiguille en Fête, Porte de Versailles, Paris
Parc des Exposition – Porte de Versailles – Halle 6
1, place de la Porte de Versailles 75015 Paris



Yukiko Yokoyama est née à Hiroshima et a fait ses études à l'Université des Arts Musashino,à Tokyo. En 1977, elle fonde l'atelier de teinture et tissage Yumeoribito (« tisseurs de rêves »). La particularité du travail de Yukiko Yokoyama repose sur le fait qu'elle teint manuellement ses fils puis qu'elle les tisse ensuite elle-même. Elle a également développé des armures spécifiques, en particulier le Yorokeori. Cette technique de tissage implique l'utilisation d'un peigne spécial, le yoroke, qui fait onduler les fils de chaîne et crée des raies verticales qui s'apparentent à des vagues.

A l'occasion du salon Aiguille en Fête, qui aura lieu à Paris du 2 au 5 février 2017, Yukiko Yokoyama fera une démonstration de tissage Yorokeori. Un métier à tisser portatif mis au point par Miyoko Ito, élève formée à Yumeoribito, y sera également présenté.

Le musée municipal de Hyogo à Kobe présentera une exposition en mai 2017 pour marquer les 41 ans de la création de l'atelier Yumeoribito. Yukiko

Yokoyama was born in Hiroshima and studied at Musashino Art University in Tokyo. In 1977, she founded the dye and weave studio Yumeoribito
(« dream weavers »). Yukiko Yokoyama distingues herself by dying all her threads by hand, then weaving them herself. She also developed special waving techniques, among which the Yorokeori, using a reed called yoroke to create wave-like patterns.

At the salon Aiguille en Fête, which will be held in Paris from February 2nd to 5th 2017, Yukiko Yokoyama will present the Yorokeori weaving technique. A portable loom conceived by Miyoko Ito, one of the studio's students, will also be presented.

In May 2017, an exhibition at the Hyogo Municipal Museum in Kobe will celebrate the 41st birthday of the studio.


Atelier Yumeoribito
Yukiko Yokoyama
www2.odn.ne.jp/cbo21790/

Association Amitiés Tissées
Shukuko Voss-Tabe
34, rue Dombasle, 75015 Paris
www.amitiestissees.com
+33 (0) 6 23 58 28 45






   

salon de l'aiguille en fête

salon de l'aiguille en fête

Association Amitiés Tissées
Shukuko Voss-Tabe

Floraison Brodée
Embroidered Garden

collection : Tuulikki Chompré, Paris

08-23 octobre 2016
de 14h à 20h les week-end, sur rendez-vous en semaine

Amitiés Tissées
34, rue Dombale
75015 Paris


www.amitiétissees.com
tel : +33 (0) 6 23 58 28 45

Loin des coups de marteau sonores et des cris retentissants des prestigieuses salles de vente, Tuulikki se promène avec son mari et complice Daniel dans les ruelles des villes, dans les souks, les marchés aux puces et les vide-greniers de son quartier et glane ainsi des trésors textiles venus du monde entier. Son regard tendre d'éternelle jeune fille pétille dès qu'elle repère de beaux tissus. Aussitôt, elle les fait entrer dans sa collection, la Collection Tuulikki, constituée pour grande partie de broderies, issues principalement de la seconde moitié du XIX siècle et de la première moitié du XX siècle, sans souci de hiérarchie.
Cette exposition n'a pas vocation à retracer l'histoire de la broderie. Seules les prédilections propres au commissaire ont guidé le choix des pièces, avec pour fil conducteur, plutôt que la logique des dates et des provenances, l'image de la « Floraison Brodée ».
J'exprime ma gratitude particulière à Françoise Cousin qui a mis à contribution sa connaissance des textiles pour la rédaction des légendes. Mes remerciements vont également à Nathalie Gaillard du musée de la Chemiserie et de l'Elégance Masculine qui m'a fait découvrir la Collection Tuulikki. Je remercie enfin Marie-Hélène Guelton pour les terminologies techniques et Elizabeth Barbosa pour la compétence qu'elle a apportée à la maquette de la présente publication.


Far from the sonorous gavel blows and the loud shouts of the prestigious auction houses, Tuulikki wanders with Daniel, her husband and partner in crime, through the narrow streets of towns to the souks, the flea markets and local attic sales, gleaning textile treasures from the world over. With the gaze of an eternally young girl, her gentle eyes sparkle when she spots beautiful fabrics. She immediately adds them to her collection, the Tuulikki Collection, which mainly consists of embroideries, from the second half of the XIX century and the first half of the XX century, in no particular order.
This exhibition does not aim to retrace the history of embroidery. The pieces shown are simply favorites of the curator, selected to fit the image of "Floraison Brodée" (Embroidered Garden) rather than any logic of dates and origins.
I would like to express my special gratitude to Françoise Cousin, who contributed her knowledge of fabrics to the writing of the legends. My thanks also to Nathalie Gaillard at the Musée de la Chemiserie et de l'Elégance Masculine, who introduced me to the Tuulikki Collection. Finally, I would like to thank Marie-Hélène Guelton for her technical terminology and Elizabeth Barbosa for her skill in designing the layout of this catalogue.

Shukuko Voss-Tabe





   

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++